Evénements du mois

Activités de nos membres




Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles dans la catégorie Désarmement

Nouvelles du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire

btb_logo

Le Réseau vient d’annoncer la nomination d’Earl Turcotte, diplômé des universités Carleton et d’Ottawa, diplomate ayant œuvré au dossier du désarmement des mines anti-personnel, entre autres au Laos : il devient notre nouveau coordonnateur, succédant à l’avocate Bev Delong de Calgary qui fut une coordonnatrice exemplaire pendant 20 ans !

Plus

Pendant ce temps, à Ottawa…

Pierre Jasmin (APLP et Pugwash Canada), Debbie Grisdale (Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire) et Steven Staples (Institut Rideau et ceasefire.ca) encadrent l’ambassadrice Elayne Whyte du Costa Rica, le 25 septembre 2017, à Ottawa.

Le Ministère des Affaires étrangères m’invite pour la troisième année à participer le 28 mars à l’édifice Lester B. Pearson (Ottawa) au Forum d’affaires mondiales Canada sur la non-prolifération, le contrôle des armements et le désarmement. On utilise trois mots pour masquer l’incompétence du ministère de madame Freeland à saisir la gravité du retrait par Donald Trump de l’accord sur le nucléaire iranien…

Plus

W76-2, l’avenir de l’humanité

W76-usine

La National Nuclear Security Administration, anciennement Atomic Energy Commission, était toute fière, le mois dernier, d’annoncer la mise en production des premiers exemplaires de la nouvelle ogive nucléaire W76-2. Ces ogives offrent la particularité d’être beaucoup plus petites, en terme de puissance destructrice, que les énormes thermo-bombes qui sont montées sur les missiles balistiques Trident.

Plus

Le Canada gesticule face à «l’ennemi» et au nucléaire

pugwash_logo_FR

Du 27 au 29 janvier 2019, une délégation Pugwash comprenant le Secrétaire Général Paolo Cotta-Ramusino a tenu une série de rencontres à Moscou pour discuter de L’AVENIR DU CONTRÔLE DES ARMES, selon un projet Pugwash. Ces rencontres en suivaient d’autres, tenues les 6 et 7 décembre à Moscou pour que la Russie prépare sa diplomatie pour tenter d’éviter la grave déstabilisation à venir.

Plus

Navires de guerre, + d’immigrés : les choix d’Ottawa

bateau_irving

Le Ministère de la Défense confirme aujourd’hui qu’il va engager $60 milliards dans le chantier naval Irving pour quinze absurdes navires de guerre conçus pour porter la guerre outremer (question : au Venezuela ?) et il en confie le design à la compagnie américaine Lockheed Martin.

Plus

Toujours minuit moins deux à l’horloge de l’Apocalypse

horloge_AFP

Chaque année, les scientifiques atomistes du Bulletin of Atomic Scientists ajustent l’heure sur l’horloge de l’Apocalypse. Aujourd’hui, elle demeure à minuit moins deux minutes. Ils invoquent l’usage accru de la désinformation qui mine les démocraties dans le monde, contribuant à une instabilité dans les relations nucléaires internationales, l’effritement des traités de contrôle des armements ainsi que le manque de volonté politique de s’attaquer aux changements climatiques.

Plus

Donald Trump conduit au désastre en retirant les ÉU du traité INF

reagan_gorbatchev

Fidèle à son leitmotiv America first, sur un ton belliqueux, Donald Trump annonce sans prévenir qu’il va retirer les États-Unis du traité sur les armes nucléaire de portée intermédiaire (INF). Il ne semble pas y avoir d’autres motifs que son désir de poursuivre la course effrénée vers le renforcement de l’arsenal nucléaire américain, ce à ses seules conditions.

Plus

Le président Donald Trump relance la menace nucléaire

trump_poings

Le 22 octobre dernier, le président Trump, rapportait TVA, avait déclaré être prêt pour la guerre avec la Corée du Nord : Nous sommes tellement préparés que vous ne le croiriez pas. Vous seriez surpris de voir combien nous sommes totalement prêts, au cas où cela serait nécessaire, a assuré le président Trump dans une interview à la chaîne Fox News.

Plus

Onze militantes en faveur du désarmement

onze_1

Sept d’entre elles oeuvrent pour le désarmement nucléaire. Le 10 décembre 2017, lors de la remise du Prix Nobel de la Paix, les discours inspirants de Béatrice Fihn directrice de l’ONG récompensée, ICANW.org, et de la Canadienne Setsuko Thurlow à Oslo ont été carrément boycottés par le Devoir et the Gazette: ces deux grands journaux montréalais n’ont RIEN écrit sur l’événement de la remise du Prix, ni samedi le 9 ni lundi le 11, tandis que La Presse sauvait son honneur en publiant lundi une photo de John Legend chantant lors de la cérémonie.

Plus

Appel au Canada à signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires

Nuclear missiles against blue sky

Le 7 juillet 2017, cent vingt-deux nations ont en un geste historique voté à l’ONU l’adoption d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires : le Traité interdit le développement, les tests, la production, la vente et la possession d’armes nucléaires qui y sont sans condition stigmatisées comme hors-la-loi humanitaire internationale. Des gouvernements et la société civile ont ensemble reconnu les « conséquences humanitaires catastrophiques » et l’impact environnemental qu’entraînerait l’utilisation de n’importe quelle arme nucléaire.

Plus

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets