Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles par Izabella Marengo

Solidarité avec les femmes Wet’suwet’en

cheffe_wetsuweren

Le 25 juin 2018, la nouvelle et sympathique commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Brenda Lucki, avait transmis les excuses de son organisation aux familles des femmes autochtones disparues ou assassinées et promis de travailler à améliorer les relations entre le corps de police et les communautés des Premières Nations.

Plus

Voix des femmes

monet-chartrand_620

Sur la scène internationale est apparue une nouvelle et (bien)venue VOIX DES FEMMES AUTOCHTONES que nous saluons tous et toutes. Dans ses beaux jours, sous la direction de la valeureuse Françoise David, les APLP avaient appuyé avec enthousiasme la marche Du pain et des roses de la Fédération des Femmes du Québec dont « l’évolution » nous inquiète.

Plus

Assassinats du 6 décembre enfin reconnus « antiféministes »

faisceaux_moment_factory

L’ouverture à la vraie réalité du 6 décembre 1989 est maintenant enfin officielle, grâce à une nouvelle plaque commémorative devant l’École Polytechnique. Au sommet Kondiaronk le 6 décembre 2019, cette vérité fut confirmée par la teneur des discours de la mairesse Valérie Plante, ainsi que des Premiers ministres Legault et Trudeau: il s’agissait d’un ATTENTAT ANTI-FÉMINISTE

Plus

Nos actions récentes

20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets